Cold winter challenge 2016

En découvrant les challenges lecture, j'avais très envie d'en faire un. J'ai entendu parler du Cold winter challenge sur la chaîne de MargaudLiseuse (dont je vous parlais déjà dans le bilan de mon été). Le challenge est cette année géré par Margaud et je vous laisse la vidéo qui en parle juste ici.


J'ai décidé de le suivre surtout parce que c'est un challenge assez simple et pour commencer ça me semblait bien - on testera le week-end à mille un autre jour. Ah. Ahah. L'idée est de faire une sélection de livres à lire entre le 1er décembre et le 1er février et tout particulièrement des livres qui vous semblent adaptés à la période, que vous avez envie de réserver pour les longues nuits d'hiver sous les plaids. Personnellement, j'ai surtout choisi des livres qui étaient dans ma wishlist/PAL en prenant ceux qui collaient le mieux à la période. Ce sont donc principalement des contes et des young adult pour un côté douceur dont j'ai besoin en ce moment. 
Toutefois, pour réussir ce challenge, il faut également sélectionner et lire deux livres sur un thème donné. Cette année les thèmes sont Montagne enneigée et Magie de Noël. Pour le premier, il faut lire deux livres dont la thématique principale est le froid, la neige ou l'hiver. Pour le second, le choix doit se porter sur deux histoires qui se déroulent pendant la période des fêtes de fin d'année. Vous en choisissez soit un entre les deux, soit les deux. Le challenge sera donc partiellement rempli si vous avez lu ces deux livres rentrant dans les thèmes et totalement rempli si vous avez lu toute votre liste de lecture. Bien sûr, le nombre total de livres est libre.

Je pense que je posterai une revue de lecture sur chaque livre terminé ou un bilan si j'en ai lu plusieurs et que je n'ai pas eu le temps de poster d'articles. Il y aura donc plus d'articles pendant cette période ! Voici ma liste à lire pour ce challenge : 

Pour le thème Montagne enneigée 
  • La fille de l'hiver de Eowyn Ivey
  • La Reine des neiges de Hans-Christian Andersen

Les autres
  • Le temps de l'innocence de Edith Wharton 
  • La Belle et la bête de Madame de Villeneuve
  • Casse-Noisette et le roi des souris de Hoffmann
  • Le château de Hurle de Diana Wynne Jones
  • Wicked de Gregory Maguire 
  • Cinder de Marissa Meyer (YA)
  • Les disparus du Clairdelune de Christelle Dabos (YA)
  • Eleanor & Park de Rainbow Rowell (YA)

BONUS (si j'ai le temps) 
  • Loin de la foule déchaînée de Thomas Hardy

Si cela vous donne envie, n'hésitez pas à participer ! Je trouve que c'est une chouette façon de se mettre dans une bulle pour les deux mois froids à venir. Je crois que j'aime bien l'idée de créer des ambiances et pour moi la lecture intervient directement dans ce processus. Il existe un groupe facebook pour se tenir au courant de l'avancée juste ici : https://www.facebook.com/groups/1162259267200162. Quant à moi, je continuerai d'en parler ici ! Si vous y participez, dites-moi quels livres vous avez choisis et n'hésitez pas à m'en parler pour que l'on se tienne au courant mutuellement. 


J'irai me construire une cabane de couvertures

Récemment, ça a un peu été le trop dans ma vie : trop de choses qui arrivaient, trop de mauvaises nouvelles, trop de boulot, trop de flemme et de fatigue, trop trop trop. Très honnêtement, je pensais partir de la prépa et m'en sortir sans problème à la fac. L'adaptation est plus dure que ce que je pensais et j'ai mis du temps à me sentir vraiment chez moi, rassurée en y allant. Le fait est qu'à présent je m'y sens heureuse. Je suis contente d'aller en cours, de faire mes devoirs, de lire, même en étant fatiguée, même quand je n'ai pas très envie de travailler. J'ai encore ce réflexe de comparer mes sentiments immédiats à ce que je vivais l'année dernière et en comparaison, je me sens tout le temps sereine. Même dans la fatigue, je ne ressens plus cet épuisement excessif, dont tu n'arrives pas à te relever ou ce vide intérieur qui enlève le plaisir de quasiment tous les instants de la vie. Dans les moments où je constate cela, cela m'insuffle une nouvelle force. 
Alors oui, je vais forcément botter les fesses à ce qui arrive, gérer les mauvaises nouvelles comme elles viennent, retrouver du temps pour mes projets, enfin me mettre à une routine. J'y crois. J'avais juste oublié que ce n'était pas seulement la prépa le problème l'année dernière, mais moi également, avec mes mauvaises habitudes, ma flemmardise et ma capacité à tourner si vite en rond. Et désormais, je pense que je vais réussir à faire preuve de plus de volonté parce que j'en ai à nouveau la capacité physique et mentale. 
Aujourd'hui, j'avais juste envie de vous partager des moments tous doux auxquels se prêtent bien les saisons d'automne - hiver. Je vous livre ces habitudes qui me donnent de la force quand je suis fatiguée ou triste et que je veux juste avoir l'impression d'être dans un cocon tout chaud de douceur, c'est une sorte de liste des choses à dégainer lorsqu'on se sent un peu à plat et qu'il ne fait pas beau.


Varier les boissons chaudes
Personnellement, je suis accro au thé et dès que les températures recommencent à baisser, c'est un peu la valse des boissons chaudes. J'aime bien en avoir plusieurs pour varier et je sais qu'au cours d'une longue journée, une bonne tasse de thé me remonte toujours un peu le moral ou me fait tenir. Ces derniers temps, j'utilise le mélange kusmi tea tchaï pour faire des chaï latte et c'est une boisson très réconfortante. La prochaine expérience c'est le pumpkin spice latte maison !

Se faire une liste de choses à regarder dans l'ambiance automnale ou hivernale
J'aime bien faire une sorte de watch list du mois de novembre - décembre avec des trucs qui correspondent bien à l'ambiance de la saison. Cette année j'y ai inscrit : le retour de Gilmore girls à binge-watcher, Death comes to Pemberley, les épisodes contes d'hiver d'Ever After High (je suis une enfant ok ?), la Belle et la bête 2 et revoir Frozen. Il est probable que je craque sur la série Merlin d'ici peu aussi. Ceci marche aussi avec les livres mais je vous ai déjà publié une pile à lire juste ici.

Profiter de sa garde-robe d'automne-hiver.
Je me fais toujours une fête de voir les températures baisser parce que pour moi c'est le retour des collants en dessous des jupes, du velours, des gros pulls doudous, des écharpes immenses que tu enroules cinq fois autour de ton cou et dans lesquelles tu enfonces le bout de ton nez lorsqu'il fait froid le matin. En vérité, je cherche toujours à recréer l'atmosphère d'un lit douillet à travers mes vêtements d'hiver, cela rend plus supportable le fait de devoir sortir et travailler. Puis à mon sens, il y a un je ne sais quoi cosy qui rend agréable à l’œil les vêtements d'hiver.

Acheter un plaid et créer une atmosphère chaleureuse.
C'est peut-être un investissement sur le coup, mais bon sang ce que cela me semble indispensable en hiver. Je suis de ceux qui ont très vite froid, surtout aux pieds qui, une fois glacés, ne se réchauffent que très difficilement. Autant vous dire que les plaids c'est toute ma vie et que je passe quasiment tout mon temps blottie dedans quand je m'offre des moments de relaxation. Et j'avoue, si je pouvais également trimbaler à la fac où on se gèle dans les amphis, je serai bien contente. On ajoute à cela un tas de coussin dans le lit ou le canapé, une guirlande lumineuse ou une atmosphère tamisée et on est parti pour un moment de tranquillité. 

S'accorder une heure de lecture quand on sent qu'on n'en peut plus
C'est quelque chose que j'affectionne tout particulièrement. Je ne l'applique clairement pas assez parce que j'ai toujours du mal à décrocher complètement de l'ordi/du portable, surtout quand je ne suis pas bien et que mon attention ne se fixe pas. Mais je l'ai fait plus souvent ces derniers temps et je me suis rendue compte à quel point cela me vidait la tête. Souvent, je ne choisis dans ces moments-là que des lectures simples, absorbantes, "douces" (du young adult la plupart du temps). Au bout de 30 minutes, 1h, je sens déjà que quelque chose s'est décoincé en moi et que ça va mieux, cela permet de faire des choses après plus sereinement.

Multiplier la comfort food
OUAIP. La bonne humeur passe aussi par la nourriture et se faire plaisir en mangeant est assez simple. Ce n'est pas nécessaire de faire tout le temps des efforts, surtout lorsqu'on n'a pas le temps ou l'argent, mais pour se récompenser après avoir rempli un gros objectif ou pour soigner une blessure émotionnelle, ça peut être réellement bénéfique. Personnellement je passe généralement en mode soupes et desserts en automne et j'essaye de multiplier les recettes, de goûter de nouvelles saveurs. Potimarron, courge, patate douce, poireau, dhal de lentilles corail pour les soupes et de simples saveurs de cannelle, de pommes, de chocolat dans les desserts. Mon petit rituel reste quand même les gaufres avec ma sœur pendant la période de Noël et c'est déjà inscrit dans ma liste des choses à faire cet hiver ! 

Fonctionner par listes
Novembre et décembre sont souvent vécus difficilement. Il y a généralement un amont de dossiers à rendre, d'échéances, de contrôles ou partiels qui arrivent et on a l'impression qu'on ne va pas s'en sortir. Finalement cette année n'échappe pas à la règle me concernant et j'ai donc établi deux listes majeures pour y voir plus clair ces prochains mois. La première est un plan d'attaque avec une liste détaillée des devoirs et fiches que je dois faire + un encadré avec les échéances. Alors au début, on voit beaucoup de choses s'amonceler et cela fait très peur. Mais peu à peu, fiche après fiche, on coche les éléments de la liste et ça fait beaucoup de bien de la voir se réduire. La deuxième liste s'intitule "pour survivre" (toujours dans la demie-mesure comme vous pouvez le voir). Elle consigne toutes les choses qui pourraient nous faire plaisir de temps en temps : lire tel livre, boire un thé, tenter de faire des cinnamon rolls, se blottir sous une couverture ou de choses qui arrivent dans le mois et qui nous procurent de la joie : le salon du livre jeunesse, un dîner de Noël avec des amis, une sortie cinéma... Dès que le blues se fait sentir, relire cette liste permet de se dire qu'on a plein de raisons de tenir le coup. Une dernière liste moins officielle : jeter sur le papier tout ce qu'il y a de positif, petites ou grandes choses, à la fin de chaque semaine. Cela oblige à penser au positif qui est arrivé dans une semaine apparaissant bien pourrie. Ne penser qu'aux bonnes choses et les noter permet de les faire ressortir. Et si vous n'en trouvez pas, ce n'est pas grave, c'est ok : tout ne peut pas être toujours parfait, mais ça s'arrangera, c'est promis.

Et en bonus à cet article, je vous mets en ligne une vidéo avec des images de l'année dernière qui m'évoquent de jolis souvenirs, des moments doux et simples, en espérant que ça vous fasse du bien.


Et vous, c'est quoi vos trucs pour survivre à l'automne - hiver ?

Playlist du moment (ou comment ne pas suivre un cours d'histoire contemporaine)


Defying gravity - BO de Wicked
Quand tu veux faire du playback hyper puissant pour te libérer


The battle of the five armies - BO du Hobbit
Quand tu veux avoir l'impression d'être dans un univers fantastique


Arrival of the birds - The cinematic orchestra
A écouter à fond pour repasser dramatiquement sa vie en boucle
(ou pas dramatiquement)
(ceci est un choix personnel)


Wish that you were here - Florence + the machine
Quand tu veux une ambiance un peu mystique


That's christmas to me - Pentatonix
Parce qu'on est quand même le 8 novembre et que du coup, c'est bientôt Noël